Couture,tissus, machine à coudre, surjeteuses et recouvreuses, Christelle Beneytout

Un peu de fil, beaucoup de tissus, une machine à coudre, un soupçon de surjeteuse et de recouvreuse, et beaucoup d'idées et d'envies ...

Comprendre et utiliser le différentiel de la surjeteuse

Aujourd’hui un article technique mais utile pour les utilisatrices de surjeteuses, mais aussi de recouvreuses.

Nous allons parler du différentiel, petit outil qui distinguent les surjeteuses des machines à coudre (qui, les pauvres, n'ont pas de différentiel !).

différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout


Le différentiel qu'est-ce que c'est ?

C'est une molette de la surjeteuse qui vous permet de faire avancer plus rapidement ou plus lentement l'un des 2 jeux de griffes d'entraînement de la surjeteuse. Le tissu sera alors étiré ou regroupé.

différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout
Les griffes d'entrainement de la surjeteuse Pfaff  Hobbylock 2.5 : le pied presseur est enlevé pour que vous voyiez mieux ;) A droite des griffes, les couteaux de la surjeteuse.


Quand le différentiel est sur le chiffre 1 (ou la lettre N selon les surjeteuses ), les griffes d'entrainement avancent toutes à la même vitesse.
Si je choisis une valeur en dessous de 1, j'étire le tissu.
Si je choisis une valeur en dessus de 1, je le regroupe.

différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout
La molette du différentiel, avec ses différentes valeurs.


Ok mais après ? Comment l'utiliser ?

Voici maintenant 5 échantillons d'un même tissu (un interlock de coton un peu mou) que je couds dans le sens de la trame, sens dans lequel le tissu est le plus extensible : tous ont été réalisés avec les mêmes 4 fils, la même longueur de point, la même largeur de point et avec un point de surjet 4 fils.
La seule variable qui change est le différentiel, dont j'ai changé la valeur à chaque fois (cliquez sur les photos pour les agrandir si besoin) :


différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout
différentiel sur 0.6 : ça vague !

différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout
0.8 : le tissu est encore étiré ce qui le fait onduler.


différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout
1 : le tissu est très légèrement étiré et ondule un petit peu.
différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout
1,5 : le tissu est rassemblé juste ce qu'il faut. Il garde son élasticité mais n'ondule plus.
différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout
2 : là le tissu commence à froncer et perd un peu de son élasticité.



On résume :

Ainsi avant de commencer la couture, il est utile de réaliser quelques essais sur des chutes du tissu que l'on va coudre, pour tester les différentes valeurs du différentiel et voir laquelle convient le mieux à ce tissu.


différentiel de la surjeteuse Christelle Beneytout



J'espère que tout ce qui tourne autour du différentiel est maintenant plus clair ^_^. 
Si vous avez envie d'aller plus loin dans la couture à la surjeteuse, n'hésitez pas à consulter le "Guide de couture à la surjeteuse".

http://www.amazon.fr/gp/product/2212133014/ref=as_li_qf_sp_asin_il_tl?ie=UTF8&tag=jecoudtucoudn-21&linkCode=as2&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2212133014

Et pour une mise en pratique et un petit accompagnement en "vrai", mes ateliers de couture à la surjeteuse ont lieu à Paris et à Nantes : les prochaines dates sont annoncées sur le site.

http://christellecoud.net/ateliers-de-couture/


Si vous avez des questions, n'hésitez pas dans les commentaires !
A bientôt,





Rendez-vous sur Hellocoton !

22 commentaires:

  1. Génial, merci !!! j'ai une surjeteuse avec différentiel, le guide couture surjeteuse mais soit j'oubliais, soit je ne comprenais pas là c'est super clair !!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet éclairage. Grâce à vous j'ai compris.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette explication bien claire, avec photo à l'appui qui nous permet de tout comprendre. Belle journée

    RépondreSupprimer
  4. Un grand merci pour toutes ces précisions qui permettent d'exploiter au mieux notre matériel ! J'ai aussi tous vos livres qui sont de véritables mines d'informations pour progresser en couture !

    RépondreSupprimer
  5. merci pour cet excellent article, je suis toujours preneuse de bons conseils étant novice en la matière
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Merci, merci, merci, j'ai votre livre que je consulte régulièrement, mais je viens aussi ici histoire de ne rien rater.
    C'est un livre indispensable. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  7. Un super article, qui éclaire bien des choses... Merci !!

    RépondreSupprimer
  8. Si au CSF je me mets à genoux devant toi, t'inquiète pas, pour moi tu es THE pro !!! ♥ Merci encore pour toutes ces astuces et ces explications si limpides !

    RépondreSupprimer
  9. Bravo ! C'est vraiment bien plus clair que tout ce que j'ai pu lire jusqu'alors !

    RépondreSupprimer
  10. Indispensable ! Simple, clair et précis, comme toujours ! Merci Christelle !

    RépondreSupprimer
  11. un grand merci
    Bernadette

    RépondreSupprimer
  12. Merci, je n'ai pas encore de surjeteuse, mais je garde précieusement.
    Bises, bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  13. Alors là...... MERCI. Je n'ai jamais su à quoi servait ce bouton sur ma surjeteuse !!!! maintenant tout est limpide et va surtout être très utile car je n'hésiterai plus à me servir plus souvent de ma machine. Merci encore

    RépondreSupprimer
  14. moi qui vient d'avoir ma surjeuteuse et bien votre explication du différentiel m'est bien utile.... j'ai pris des notes sur ma notice...
    merci de tout coeur.... C'est ma toute première...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous et bonne couture à la surjeteuse !

      Supprimer
  15. Et bien Christelle je ne peux que vous féliciter pour ce tutoriel! J'ai une surjeteuse Singer mais je n'ai pas encore travaillé le différentiel... maintenant je peux me lancer :D

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour, j'ai commandait ma sur jeuteuse a coudre et brodé je l'attend avec impatience , j'ai pris la brother 4042 je crois pas sous les yeux 557e . et votre livre coudre à la sur jeuteuse qui a mon avis ne vont pas un sans l'autre vite vite qu'il me livre merci Christelle pour toute ces explications .J'ai déjà coudre le strech ces beaux livres bien clair qui m'aide beaucoup .merci encore à bientôt

    RépondreSupprimer
  17. Merci pour vos explications,c'est claire😉

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour ces explications très "éclairantes". Les différents ateliers s'arrêtent-ils en juin ? Ceux qui me plaisent sont soit complet, soit un jeudi. En juillet je serais en vacances, donc avec plein de temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci ! A Nantes, il y a un cours le 13 juillet : http://christellecoud.net/je-prends-en-main-ma-surjeteuse/ et à Paris plusieurs dates en juillet également : http://christellecoud.net/ateliers-couture-centre-pfaff-coudre-paris/ Belle journée

      Supprimer

Articles les plus consultés