Couture,tissus, machine à coudre, surjeteuses et recouvreuses, Christelle Beneytout

Un peu de fil, beaucoup de tissus, une machine à coudre, un soupçon de surjeteuse et de recouvreuse, et beaucoup d'idées et d'envies ...

Choisir une machine à coudre





Que cela soit sa première machine ou non, choisir une machine à coudre n'est pas aisé ! Ainsi aujourd'hui je vous propose un premier billet sur le sujet. Je pense qu'il y en aura d'autres car en écrivant le "Guide de couture à la machine à Coudre" je me suis rendu compte combien le sujet est finalement complexe. Je sais que je suis chanceuse, car en écrivant des livres de couture et en donnant des cours de couture, j'ai ainsi accès à de nombreuses machines à coudre de différentes marques et de différentes gammes.

http://amzn.to/2fnQ0j4

Aujourd'hui je tente de faire simple et concis, quitte à revenir plus tard sur le sujet avec d'autres billets pour expliciter certains points. J'ai choisi une seule machine pour illustrer chaque catégorie pour ne pas surcharger ce billet : mais il existe pleins d'autres bonnes machines autres que celles que je vais vous montrer. Dans ce billet je ne vous parlerai que des machines à coudre (on oublie pour le moment les machines combinées pour coudre ET broder 😊).

Voici les marques actuellement disponibles sur le marché français : Brother, Singer, Janome, Elna, Pfaff, Husqvarna, Toyota, Bernina, Juki ...

Pour choisir une machine à coudre,  2 éléments vont vous guider : votre budget et vos envies en terme de couture. Nous avons toutes et tous des budgets différents et des attentes diverses et variées ; ainsi il y a une machine à coudre pour chacun.

Côté budget, on peut distinguer 4 catégories : les entrées de gamme, les milieux de gamme, les hauts de gamme et les Rolls.

  • Les entrées de gamme ou premiers prix  coutant entre 80 et 300€. 
Vous les trouverez en grandes surfaces, dans les magasins d'électroménager (Darty, Boulanger, La Redoute). La plupart du temps il s'agit d'une machine à coudre mécanique disposant d'une vingtaine de points de couture maximum et de très peu d'accessoires. Le plus souvent la boutonnière est en 4 étapes.

Pour qui ?  Elles conviendront aux personnes qui débutent et qui ne sont pas sûres d'aimer la couture, à celles qui ont un budget très très serré, aux personnes qui n'ont besoin de réaliser des travaux de couture que de façon très ponctuelle.

Exemple de machine :   La SINGER Initiale 

http://amzn.to/2fnOLR7


Les avantages : peu onéreuse, légère donc facile à déplacer.

Les inconvénients : certes légère mais du coup peu solide (composée principalement de plastique), durée de vie limitée, parfois difficile à prendre en main, peu d'accessoires disponibles selon les marques.

Mon avis : Certains modèles  les moins chers (<120€) sont de véritables objets de torture. Ils dégoûtent parfois des couturières inexpérimentées, qui finissent par croire qu'elles sont nulles, alors qu'en fait c'est la machine qui est difficile à prendre en main. Si vous avez vraiment envie de vous mettre à la couture, si la passion vous anime, économisez et attendez pour vous offrir un meilleur modèle un peu plus coûteux certes ou regardez du côté des occasions que proposent les revendeurs de machines à coudre.

Et les machines à coudre jouets pour les petites filles ? très sincèrement oubliez ! Préférez investir 80€ ou plus dans une vraie machine à coudre (comme celle vendue par Lidl mais aussi les modèles conçus spécialement par les grandes marques pour les enfants, comme la petite Brother KE14 Little Angel)  : ainsi elles pourront vraiment coudre avec 😉 !


http://amzn.to/2xyNzQU

  • Les milieux de gamme : entre 300 et 700 €
Les revendeurs de machine à coudre commencent souvent avec ces modèles là. Vous trouverez des machines à coudre mécaniques et des électroniques dans cette gamme de prix. Je reviendrai sur la différence entre ces 2 types de machines dans un prochain billet.

exemple : la BROTHER Innovis 55 

http://amzn.to/2fnOmhm


Les avantages : Un plus grand choix de points (dont des points décoratifs), des réglages plus nombreux (comme la pression du pied presseur ajustable), des accessoires plus nombreux de série, et un plus grand choix de pieds optionnels, l’accès à de nombreuses techniques de couture. Ne nous mentons pas, il est plus facile de coudre du jersey à la machine à coudre avec une machine à coudre comme celle-ci qu'avec une entrée de gamme !

Les inconvénients : Parfois ces machines sont encore un peu légères : elles proposent une multitude de techniques mais ne sont pas encore assez costauds pour vous permettre de tout réaliser sans encombre : on subira quelquefois un manque d'entrainement du pied de biche, des points de couture pas toujours bien réguliers dès qu'on lui en demande trop, trop vite sur trop d'épaisseurs etc. 

Mon avis : C'est l'idéal pour coudre avec un budget raisonnable  et se faire plaisir. Ce type de machine  vous permet de confectionner vêtements, accessoires et peut être évolutive en achetant au fur et à mesure des pieds presseurs optionnels. N'hésitez pas à investir dans un pied double entrainement si la machine choisie n'en est pas pourvue ;)


  • Les hauts de gamme : entre  700 et 1500€

Dans cette catégorie (ainsi que chez les Rolls), les machines sont électroniques. La couture gagne en souplesse et en silence mais aussi en précision. La machine effectue beaucoup de pré-réglages pour vous de façon automatique. Mais cela ne vous empêche pas d'avoir la main 😋 : l'aiguille va pouvoir se déplacer latéralement selon vos besoins (je vous en parle beaucoup dans cette vidéo gratuite d'Artesane), on va pouvoir régler très finement les tensions de fil d'aiguille, la pression du pied presseur et tout un tas de paramètres parfois insoupçonnés et inconnus des machines à coudre d'entrée de gamme.

exemple : la  PFAFF Expression 3.5

http://amzn.to/2fm9z83



Les avantages : de la souplesse, de la précision, tous les avantages de l’électronique de gamme intermédiaire mais en mieux. Des espaces de travail plus larges, qui vont plaire aux amatrices de patchwork et de quilting mais aussi à celles qui font des vêtements imposants (manteaux) ... Un entrainement plus fort et donc un point de couture plus régulier

Les inconvénients : Le coût, le poids (on avoisine les 10kg : le coin couture avec la machine à demeure s'impose !)

Mon avis : C'est le cadeau à vous faire offrir pour vos 30 / 40 / 50 / 60 ans (ou plus et  si vos proches sont nombreux ou très généreux, visez directement la catégorie rolls 😁). Désolée mais quand on y a gouté, c'est très difficile de revenir coudre sur une machine moins perfectionnée : la souplesse d'utilisation fait vraiment toute la différence ...

  • Les Rolls : plus de 1500€

Le Nec plus Ultra de la machine à coudre :  souple, ultra-silencieuse, ultra-précise, elle sait tout faire. Toutes les marques ne s'aventurent pas dans le très haut de gamme : on y retrouve Bernina, Pfaff, Elna, Janome, Husqvarna et depuis peu Brother.

Exemple : La JANOME Memory Craft 9400 QCP


http://amzn.to/2fnXwdF


Les avantages : très souple, très intuitive, ce type de machine offre énormément d'ergonomie qui rend la couture super agréable, car tout semble plus facile. Avec leur écran digital, elle vous accompagne en vous conseillant les réglages en fonction du type de couture que vous voulez réaliser. Espace de travail, éclairage, accessoires, programmes et équipements, tout est vu à la hausse. C'est à chaque fois la course à celle qui fera le point le plus large, qui lèvera le pied presseur le plus haut (fonction bien pratique quand on coud un manteau, ou que l'on quilte un patchwork), qui aura le meilleur entrainement.
Tous les paramètres de la machine sont automatisés mais réglables, de façon encore plus fines que sur les machines hauts de gamme : cela permet de gagner encore plus en précision.

Les inconvénients : Le prix, l’encombrement (ces machines sont plus volumineuses), le poids (pas sure que vous emportiez leur 10 à 15 kg chaque semaine à votre cours de couture ! )

Mon avis : Très sincèrement, si le Père Noël m'entend j'en veux bien une 😁 !  Ce sont de superbes machines, avec lesquelles vous aurez énormément de plaisir à coudre et qui ne vous limiteront pas dans votre créativité. Dommage qu'elles ne fassent pas le café et qu'elles ne surveillent pas les enfants, elles seraient alors parfaites !



Pour finir quelques conseils généraux :
→  Une bonne machine, c'est une machine lourde. Et le souci c'est que le plastique c'est léger. Donc essayez de choisir une machine la plus lourde dans la gamme de prix qui vous intéresse.
→ Vérifiez la durée de garantie de la machine : le minimum légal est de 2 ans mais cela peut être un critère de choix entre deux machines aux caractéristiques semblables.
→ Regardez l'offre en accessoires compatibles avec la machine à coudre : quoi de plus frustrant que de se rendre compte qu'il n'y a pas de pied fermeture invisible compatible avec la machine à coudre que l'on vient de s'offrir, ou que le génial pied patchwork de nos désirs les plus fous n'est pas disponible dans la marque de notre machine !

Voilà pour aujourd'hui : je reviendrai bientôt sur le sujet avec un autre billet : n'hésitez pas à poster vos questions en commentaires. Ils m'aideront à écrire les prochains billets 😉

A bientôt,




Rendez-vous sur Hellocoton !

28 commentaires:

  1. Un grand merci pour ces conseils avisés.
    Bises, belle journée.

    RépondreSupprimer
  2. Un article intéressant qui cible le vrai point important : " Une bonne machine, c'est une machine lourde. Et le souci c'est que le plastique c'est léger. Donc essayez de choisir une machine la plus lourde dans la gamme de prix qui vous intéresse."
    En effet pour être passée de la Hobbymatic 809 de Pfaff que j'ai utilisée 30 ans à une petite machine ( type Br.. er premier prix) dans un atelier couture, j'ai vu la différence... Galère ce périple au pays du pied de biche. Du coup je me suis achetée un mastodonte une Mémorycraft 8200QC de Janome et j'en suis ravie... Mais quelle est la différence avec celle que vous évoquez ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Berenyce, la 9400 serait plus lourde, un écran tactile couleur, un éclairage plus performant, une pédale coupe-fil, les plaques d'aiguille qui se clipsent au lieu de visser etc ... A bientôt

      Supprimer
  3. Merci pour ce post, je dois changer de machine pour une electronique car la mienne qui est top (husqvarna) mais mécanique ne me permet pas de faire du piqué libre correctement. J'attends les soldes. Bisss à bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup Christelle pour cet article très intéressant.
    Pourriez-vous préciser quelles différences il y a entre la Pfaff Ambiton 1 que vous utilisez dans la video et la Pfaff Expression 3.5 ?
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chantal,
      l'ergonomie : l'expression 3.5 a un coupe-fil automatique (ce qui me manque le plus sur l'ambition 1.0 finalement), une genouillère et une option pied relevé en fin de couture, un espace de travail beaucoup plus grand. Elle est plus lourde, a une boutonnière sensormatic ...bref plein de petites choses en plus qui rendent la couture encore plus facile et agréable ;) A bientôt

      Supprimer
    2. Merci beaucoup Christelle, pour ces précieuses indications.
      Je cogite . . .

      Supprimer
    3. Toutes mes excuses : j'ai fait une erreur. L'expression 3.5 n'a pas le relevé de pied automatique. Ce sont les 2 modèles au-dessus qui l'ont (Pfaff quilt expression™ 4.2 et Pfaff Performance 5.2). N'hésitez pas à vous rendre sur le site de la marque pour avoir les documentations complètes.

      Supprimer
    4. Je viens seulement de lire votre correctif. Merci beaucoup pour cette précision. Vous avez raison, je vais commencer par télécharger les documentations complètes. Point de précipitation. Sans compter que ce sera ma dernière MAC. Je n'ai eu que des Brother.

      Supprimer
  5. Je suis totalement d'accord pour le choix d'une machine lourde, c'est un critère de qualité et si pouvez acheter ou avoir en cadeau une machine haut de gamme, voire très haut de gamme, n'hésitez surtout pas, vous serez émerveillées par vos réalisations grâce à cette machine.

    Les machines pour enfants, c'est la déception absolue ; j'ai remarqué que plusieurs marques proposent maintenant une petite machine basique nettement supérieure à un jouet, c'est certainement le meilleur choix.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour je viens de lire avec attention votre post . Concernant la marque elna qu'est ce que vous en pensez pour le haut de gamme ? J'attends votre post concernant les machines à coudre et broder . Merci à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, j'ai oublié de citer Elna dans la catégorie des Rolls : désolée et merci de m'en avoir parlé ! Elna et Janome ce sont la même gamme de machines : seuls les couleurs et adhésifs changent ;) Elna est aussi une bonne marque ! Bon dimanche

      Supprimer
  7. Bjr je voudrai changer ma silvercrest par un pfaff passeport 2.0 que penser vous de cette machine car la silvercrest a du mal avec les épaisseur de simili

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, bon choix : avec l'IDT (double-entrainement) les épaisseurs passeront sans souci ;) bonne soirée

      Supprimer
  8. Bonjour
    Bjr,J'ai acheté une ELNA moyenne gamme chez un revendeur. J'en suis satisfaite. La seule chose qui me manque terriblement en tant que debutante c'est de pouvoir controler la vitesse de couture. Ma mère a acheté une machine haut de gamme , elle peut régler la vitesse "escargot" ou "livre" sur sa machine et non sur sa pedale comme moi et ça c'est top.Merci.Marie Jeanne

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour, j'ai une Pfaff basique qui a 30 ans. Je souhaite en acheter une neuve mais j'hésite entre la passeport 3, l'ambition essential ou ambition 1. quel est votre avis ? merci. Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laurence, il me faudrait en savoir un petit peu plus sur vos envies de couture ;) Les 3 sont bien : je vous conseille d'aller les essayer et vous verrez celle qui vous convient le mieux. Bonne soirée

      Supprimer
  10. Bonjour, je confirme "on se sent nulle avec une mauvaise machine même en ayant eu le BEP" ...! Après quelques années avec une Singer j'ai découvert Bernina avec une machine d'occasion (même une machine de 20 ans est préférable à une récente de moindre qualité...). Il n'y a vraiment pas photo ! Aujourd'hui je me suis payée la Bernina 750 QE qui est certes très chère, mais d'une qualité sans pareil. Piqué libre, broderie, ... c'est un vrai plaisir, même le raccommodage des pantalons de mon fils de 8 ans !!! C'est la rolls des rolls LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de vous savoir satisfaite et bonne couture !

      Supprimer
  11. Bravo pour cet article Christelle ! Je confirme on se sent vite nulle et dégoûtée avec une mauvaise machine! Au bout de 10 ans de bons et loyaux services, ma première machine à coudre Euro club (sous marque de Singer m a t on dit) a rendu l âme, n acceptant plus que très rarement (moyennant ouverture du capot, 30 mn de bricolage et jurons divers) de faire le point droit uniquement... Bref, dégoûtée malgré tout ce que j avais pu réaliser auparavant, malgré la pile de projets en cours grandissant et malgré les nombreuses sollicitations de mes proches, j ai tout laissé tomber pendant 2 ans sans oser racheter de machine. Apres de longues hesitations et soirées passées sur le net, j ai fini par me decider il y a 6 mois pour une Pfaff expression 3.5, mon budget ne permettant pas de m offrir idealement le modèle au dessus doté d un avertisseur de fin de cannette (ça fait cher le gadget et la 3.5 ayant une plaque transparente, ça ne manque pas trop finalement) Je l ai achetée dans une boutique de réparation près de chez moi, ce qui est pratique pour le service après vente mais aussi pour le service AVANT vente : démonstration, conseils super utiles pour choix et utilisation, essai et formation sur la machine.
    Alors oui la machine est lourde, oui elle ne bougera pas du plan de couture, oui c est un vrai plaisir d utiliser une électronique ( plus envie de revenir en arrière!)je confirme l article! D ailleurs c etait le cadeau de mes 40 ans! Découverte innattendue : le point reprise ! Solide, discret et facile je l utilise tres souvent poir repriser les jeans de mes adorables brise-fer ainsi qie les tenues de travail de monsieur.
    Petit bémol : l obligation d utiliser des canettes spéciales Pfaff.
    Ayant retrouvé le plaisir coudre, je me suis récemment acheté une MAC electronique "de voyage" + légère + simple et toit aussi agreable d utilisation que j emmene partout! (Pfaff element Lidl)
    Pour ce qui est des machines pour enfant là aussi je confirme ce que tu dis Christelle! Apres plusieurs déceptions avec des machines -jouet offertes à noel, et un cours débutant fait en magasin sur une vraie machine, ma fille de 12 ans s est offert une MAC basique Silvercrest (50€),qui lui permet de se familiariser à la couture et de réaliser elle même des vetements. Cette petite machine est identique à la première que j avais donc Je ne m attends pas à ce qu elle dure des dizaines d années mais elle fonctionne bien, c est l idéal pour bien apprendre les bases sans risquer endommager la belle machine de maman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre témoignage Mary Lill et à bientôt ;)

      Supprimer
  12. Super article merci !
    Cependant, j'ai un gros doute sur mon acquisition d'une nouvelle machine et si tu pouvais me donner ton avis objectif ça ne me déplairait pas ;-)
    Actuellement j'ai une Janome DC5030. J'aime cette marque en laquelle j'ai confiance pour sa qualité et robustesse. Je voudrais en changer car déjà une c'est mon Anniv de "super vieille" et il lui des bricoles. J'ai regardé ce qu'on trouve sur le marché aujourd'hui et je ne sais vers quelle mac me diriger. Je voudrais une garde un point régulier même avec de l'épaisseur de tissu ou du simili cuir. Je voudrais un coupe fil automatique. merci par avance pour ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, si tu gardes ta DC5030, peut-etre qu'investir dans une semi-pro pourrait être un bon compromis : http://www.nosmachinesacoudre.fr/machines-professional/53-janome-1600p-qc-professional.html
      Sinon pourquoi la 6600P (comme Carmen) : http://www.nosmachinesacoudre.fr/produits/145-janome-6600-p-.html
      A bientôt

      Supprimer
  13. Lucile
    Bonsoir, je cherche à me racheter une machine à coudre,actuellement j'i une janone jean et stretch 8077 et j’hésite entre la pfaff expression 3.5 et la singer stylist 4085.
    Pouvez vous me conseiller.
    Un grand merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lucile, sans hésiter l'expression 3.5 de chez Pfaff avec son double entrainement intégré ;) A bientôt

      Supprimer
  14. Bonjour vous toutes,
    je souhaite changer de MAC. Ayant débuté sur une Silvercrest Lidl, c'est bientôt mon anniversaire et j'ai envie de me faire offrir une rolls! :)
    J'hésite entre la PFAFF Expression 4.2 ou la ELNA Excellence 730 ou la Janome 8200QCP. Je couds un peu tout sans préférences pour le quilting.
    JE veux une machine qui m'offre plein de possibilités et qui dure longtemps.

    Qu'en pensez vous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caroline, mon cœur comme ma raison pencheront pour la Pfaff expression 4.2 : quelque soit vos projets elle vous accompagnera sans souci ! A bientôt

      Supprimer

Articles les plus consultés